Black Metal France
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -30%
Ecran PC Gamer Incurvé – VIEWSONIC VX3218 ...
Voir le deal
189 €

 

 Paroles de textes

Aller en bas 
+6
Lorgar
; ; ;
Malphas666
Hilfmir
Somewhere In Time
Nasilisk
10 participants
AuteurMessage
Invité
Invité




Paroles de textes Empty
MessageSujet: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeDim 15 Aoû - 9:08

Ecouter, c'est bien mais autant faut il comprendre les paroles Wink
Postez les paroles des chansons de black que vous appréciez, traduit par vous ou trouvé sur un site (lien obligatoire, c'est plus loyal envers la personne qui a fait le travail à votre place).


Dernière édition par Elvi le Dim 19 Sep - 11:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nasilisk
Chef du premier d'espadrilles
Nasilisk


Messages : 11381
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Au fond de mes pompes
Humeur : aqueuse
Emploi/loisirs : emmerdeur à la guitare

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeDim 15 Aoû - 18:00

Je rajouterai que le black metal est parmi les seules musiques dont l'on se doit de savoir de quoi ça parle, il faut être un minimum impliqué dans la thématique d'une oeuvre, car l'auteur s'implique lui même très souvent (je ne parle pas de Cradle ou Dimmu, mais de black metal véritable, à la souche même).
Cette musique n'est pas une fin, comme beaucoup d'autres, mais un moyen. Le moyen de faire prendre conscience à l'Homme de ce qu'il est, de son existence, son entourage, et ce à quoi il aspire, ou devrait aspirer.
Cette musique n'est pas anodine, elle matérialise généralement la rage existentielle qui peut sommeiller en chacun de nous, et qui peut nous indiquer la bonne voie à suivre pour être en accord avec son esprit. A chacun de trouver la sienne.
Cette musique sous sa forme extrémiste en beaucoup de points est quelque part une forme de sagesse très avancée, contrairement à ce qu'on pourrait en penser :)
Revenir en haut Aller en bas
https://blackmetalfrance.forums-actifs.com
Somewhere In Time
Berserk
Somewhere In Time


Messages : 51
Date d'inscription : 15/08/2010
Age : 30
Localisation : 80

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeDim 15 Aoû - 20:56

Amen
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeJeu 19 Aoû - 14:25

Somewhere In Time: Paroles de textes 56847

On verra un de ces jours si j'aurais le temps de traduire certaines chansons... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Hilfmir
XD
Hilfmir


Messages : 6977
Date d'inscription : 02/09/2010
Age : 30
Localisation : In da skaï
Humeur : Wesh gro laform ?
Emploi/loisirs : Branleur

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeMar 7 Sep - 18:15

Je mettrai ce week-end les paroles de Das Märchen vom Schnee de Brocken Moon, album que j'ai traduit avec une énorme aide de ma prof d'allemand de terminale.

En guise d'amuse-gueule:
Ma prof avait dit à l'époque qu'elle comprenait que je n'arrive pas à traduire, parce que les textes sont poétiques et utilisent de l'ancien allemand.

Par contre c'est contradictoire avec ce que der Basilisk disait, l'album ne raconte que l'histoire d'une fée qui rencontre pour la première fois la neige. Das Märchen vom Schnee (le conte de la neige) est un titre qui lui va à merveille.

_________________
_____Panzerkrieg a écrit :
_____ah la salle gousse de fion, j'ai cliqué trop vite, j'ai oublié ce que je voulais dire.
Revenir en haut Aller en bas
Nasilisk
Chef du premier d'espadrilles
Nasilisk


Messages : 11381
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Au fond de mes pompes
Humeur : aqueuse
Emploi/loisirs : emmerdeur à la guitare

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeMar 7 Sep - 18:24

Faut sûrement lire entre les lignes, après ...
En même temps, j'ai jamais vu les paroles, mais j'ai hâte

_________________
Ceci n'est pas un administrateur
Revenir en haut Aller en bas
https://blackmetalfrance.forums-actifs.com
Hilfmir
XD
Hilfmir


Messages : 6977
Date d'inscription : 02/09/2010
Age : 30
Localisation : In da skaï
Humeur : Wesh gro laform ?
Emploi/loisirs : Branleur

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeDim 12 Sep - 9:00

Comme promis, voilà les paroles de Brocken Moon (album Das Märchen vom Schnee):

Texte original:
Teil I

Es geschah zu der Zeit, als der Glaube an Hexen und Geister in dem Menschen noch tief verwurzelt war.

Da entsprang eines warmen Morgens im Frühling ein kleines, zartes Feenkind aus dem hohen Kelch einer Glockenblume. Es war von gar anmutiger Gestalt und lieblich anzusehen. Des Kindes langes Haar erstrahlte gülden im Sonnenlicht.

Seine Haut schimmerte wie die frischen Tautropfen,
welche der der bunten Blütenpracht weilten und seine
hellen Augen glitzerten wie die Sterne am nächtlichen Himmel.

Einem Windhauch glichen seine Bewegungen, wenn es unbeschämt seiner Nacktheit mit kindlicher Freude und Unbeschwerdheit zwischen den Blumenfeldern tanzte und sprang.


Teil II

So konnte sie weder Tier noch Pflanze ein Leid antun und fand alsbald viele Freunde unter den Tieren, Blumen wie Bäume und Büsche des Sommerwaldes.

Sollte ein Menschenwesen dereinst den Wald durchschreiten, so waren seine Augen verschlossen für diese Lieblichkeit; doch der leichte blumige Dufthauch, den die Fee beim Tanze verströmte, drangt tief in dessen Leib und stimmte es gar wohl.


Teil III

Als sie nun eines lauen Tages voller Lebensfreude das Gehölz durchquerte entdeckte sie im weiter Ferne ein helles, weisses, kristallen funkelndes Licht.

Verzaubert von dieser unsagbaren schönen Helligkeit folgte sie dem Strahl, so dass sie weder das warnende Klingen, der sich im Winde gebärdenden Blumen, noch das rauschende Zurufen von den Blättern der Laubbäume wahrnahm...

So gelangte sie an einen, von scharfkantigen Felsen umgebenen See, über dem riesige schwarze Vögel kreisten, welche erbarmungslose, schauerlich krächzende Schreie ausstießen, die an den
steilen Wänden widerhallten.


Teil IV

Die Wärme und Geborgenheit, die das Kind gerade noch verspürt hatte, waren von ihm gewichen und es fühlte sich schutzlos und verlassen.

Das sonderbare Licht funkelte nicht mehr…

Fröstelnd und von einer grossen unbekannten Furcht befallen, sah es, dass alles Leben aus den Pflanzen gewichen war und nur die nackten, kalten Äste der Bäume in den düsteren wolkenbedeckten Himmel ragten.

Das Unheil verkündende Grollen des Donners vermischte sich mit den grässlichen durchdringenden Schreien der Rabenvögel über dem finsteren Gewässer, während das alte Holz unter den aufbrausenden Windstössen ächzte, einstweilig vom hungrigen Heulen des näher kommenden Wolfsrudels übertönt.

Funkelnde Augen und spitze Zähne verfolgten jede Bewegung des einsamen Feenmädchens, während unsichtbare Hände unbekannten Lebens hinterhältig aus festen Wurzeln Fallstricke fertigten und dornige Finger lebloser Bäume nach ihrem Haar griffen.

Verängstigt kauerte sich das zierliche Geschöpf auf einem nackten Stein, die Ärmchen um sich geschlungen, zum Schutze gegen die furchtbare Kälte, als plötzlich das volle Gesicht des Mondes hinter dem zerklüfteten Wolkenband hervortrat und die finstere Welt in ein wundersames Licht tauchte.

Ergriffen von der fremden Schönheit wandelte die Fee an das Ufer des Sees, indem sich die fahle Gestalt in sonderbarer Weise wieder fand.

Es war der Glanz des Lichtes, der sie zu diesem Ort geführt hatte und sie vergoss Tränen der Glückseligkeit,
als die Helligkeit sie erfüllte.

Aber die Tränen erstarrten in der eisernen Kälte,
wurden zu weissen glitzernden Eiskristallen und
fielen herab auf die frostige Mutter Erde.


Teil V

Erfreut über die in dem Mondesschein tanzende Pracht, perlten die Tränen immer weiter aus ihren glitzernden Augen und hüllten das raue, tote Gestein und das leblose, knöcherne Geäst in eine funkelnde weisse Decke

Der kalte Frosthauch strich zärtlich über ihr klammes Gesicht, die wirbelnden Flocken des Schnees bedeckten ihren kleinen liebreizenden Körper, wenn sich die Wölfe wehmutig erheben und die Raben ein Lied zum Abschied anstimmen…


Traduction:
Partie I

Cela arriva à l’époque où la croyance dans les sorcières et les esprits était encore enracinée profondément chez les Hommes.

Un chaud matin de printemps, le petit enfant tendre d’une fée jaillit d’une fleur du calice.
Il était plein de grâce et beau à regarder.
Les longs cheveux de l’enfant brillaient de leur éclat doré dans la lumière du soleil.

Sa peau brillait comme les fraîches gouttes de rosée qui attendaient d’éclore et ses yeux clairs brillaient comme les étoiles dans le ciel de la nuit

Ses mouvements ressemblaient à un souffle de vent, lorsqu’il dansait et sautait nu sans gêne entre les champs de fleurs avec une joie enfantine et légèreté.


Partie II

Ainsi ni les animaux ni les plantes ne pouvaient lui faire de mal et il se fit très vite des amis parmi les animaux, les fleurs, les arbres et les buissons de la forêt d’été.

Si d’aventure un Homme traversait la forêt, ses yeux étaient fermés pour cette douceur ;
Mais le léger parfum fleuri qu’exhalait la fée en dansant s’imprégnait en lui et le rendait heureux.


Partie III

Lorsqu’un jour où la chaleur était douce il traversa la forêt, il découvrit au loin une lumière cristalline qui brillait.

Ensorcelé par cette lumière d’une clarté indicible, il la suivit, si bien qu’il ne perçut ni les dangers qui se manifestaient dans les fleurs ondoyant dans le vent, ni les appels que lui lançait le feuillage des arbres qui bruissaient dans le vent…

Ainsi, elle parvint à un lac entouré de rochers épineux au-dessus duquel tournaient de gigantesques oiseaux noirs qui poussaient des cris impitoyables et effroyables et qui résonnaient contre les parois pentues.


Partie IV

La chaleur et la sécurité que l’enfant avait ressentis jusqu’alors s’en allèrent tout d’un coup et il se senti abandonné et sans protection.

La mystérieuse lumière ne brillait plus…

Tremblant et animé d’une peur inconnue, il vit que toute vie avait quitté les plantes et que seules les branches nues et froides des arbres surgissaient dans le ciel sombre et sinistre.

Le grondement du tonnerre annonciateur de malédiction se mêla aux cris horribles et pénétrants des corbeaux au-dessus des eaux ténébreuses, tandis que les vieux arbres gémissaient, assaillis par des bourrasques de vent qui étaient parfois couvertes par les hurlements affamés d’une meute de loups en approche.

Des yeux brillants et des crocs acérés suivaient tous les mouvements de la fée solitaire, tandis que des mains invisibles appartenant à une vie inconnue préparaient sournoisement des pièges grâce à des racines solides et que les doigts épineux d’arbres sans vie attrapaient ses cheveux.

Apeurée, la créature fragile s’assit sur une pierre nue, ses bras autour d’elle pour se protéger du froid effroyable, lorsque soudain le plein visage de la Lune apparut derrière le manteau de nuages percé et plongea ce monde sinistre dans une lumière étrange.

Saisie par cette beauté inconnue, la fée s’approcha du rivage du lac, dans lequel se reflétait étrangement la pâle lueur de sa silhouette.

C'était l'éclat de la lumière qui l'avait conduite à cet endroit et elle versa des larmes de félicité, lorsque la clarté l'enveloppa.

Mais les larmes se figèrent dans le froid glacial,
devinrent des cristaux de glace d'une scintillante blancheur et tombèrent sur la terre-mère gelée.


Partie V

Réjouie par cette splendeur qui dansait au clair de lune, ses larmes continuèrent à perler de ses yeux brillants. Elles recouvrirent les pierres âpres et sans vie, ainsi que les branchages morts et décharnés d'une étincelante couverture blanche.

Le souffle glacé passa telle une caresse sur son visage figé, le tourbillon des flocons de neige recouvrit son petit corps charmant, quand les loups se redressent avec mélancolie et que les corbeaux entonnent un chant d'adieu…







C'est moche... XD
Je peux pas faire mieux... désolé x)
Revenir en haut Aller en bas
Nasilisk
Chef du premier d'espadrilles
Nasilisk


Messages : 11381
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Au fond de mes pompes
Humeur : aqueuse
Emploi/loisirs : emmerdeur à la guitare

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeDim 12 Sep - 17:44

A vrai dire, c'est trop long, et ça donne pas envie de lire un parpaing de cette taille, il aurait fallu faire un post par partie

_________________
Ceci n'est pas un administrateur
Revenir en haut Aller en bas
https://blackmetalfrance.forums-actifs.com
Hilfmir
XD
Hilfmir


Messages : 6977
Date d'inscription : 02/09/2010
Age : 30
Localisation : In da skaï
Humeur : Wesh gro laform ?
Emploi/loisirs : Branleur

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeDim 12 Sep - 17:58

XD tu veux que je le fasse ? j'ai pensé aux spoilers aussi pour une meilleure lisibilité.

_________________
_____Panzerkrieg a écrit :
_____ah la salle gousse de fion, j'ai cliqué trop vite, j'ai oublié ce que je voulais dire.
Revenir en haut Aller en bas
Nasilisk
Chef du premier d'espadrilles
Nasilisk


Messages : 11381
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Au fond de mes pompes
Humeur : aqueuse
Emploi/loisirs : emmerdeur à la guitare

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeDim 12 Sep - 17:59

Ben les spoilers non, mais si tu as le temps de détailler ton post, ce serait pas mal :)
n'en recréé pas un nouveau, retape juste l'ancien :)

_________________
Ceci n'est pas un administrateur
Revenir en haut Aller en bas
https://blackmetalfrance.forums-actifs.com
Invité
Invité




Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeMer 15 Sep - 14:14

Son post est très bien, suffit de prendre son temps et de le lire. Very Happy
La traduction a du sens, même si je ne vais pas critiquer car mon niveau d'allemand est pitoyable, mais j'ai compris de quoi ça parlait (chose que dans certaines traductions, non).
Der Basilisk, je te laisse l'honneur de montrer que tu es le prof idéal d'allemand (en corrigeant des fautes, si il y en a, bien entendu).
Bravo Hilfmir Paroles de textes 979161
Revenir en haut Aller en bas
Nasilisk
Chef du premier d'espadrilles
Nasilisk


Messages : 11381
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Au fond de mes pompes
Humeur : aqueuse
Emploi/loisirs : emmerdeur à la guitare

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeMer 15 Sep - 14:21

A la limite, si je réécrivais le texte sur papier, mais faire ça sur support informatique, c'est la prise de tête assurée
Et puis un texte écrit en langue très très soutenue avec des formules archaïques, je suis sûr que même une M1 butterait dessus

_________________
Ceci n'est pas un administrateur
Revenir en haut Aller en bas
https://blackmetalfrance.forums-actifs.com
Hilfmir
XD
Hilfmir


Messages : 6977
Date d'inscription : 02/09/2010
Age : 30
Localisation : In da skaï
Humeur : Wesh gro laform ?
Emploi/loisirs : Branleur

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeMer 15 Sep - 15:34

Merci Elvi, mais comme je l'ai dit, c'est ma prof d'allemand de Term qui a presque tout fait.
Concernant le sens, on a traduit chaque passage comme il se présentait en allemand, sans faire attention à ce qui se disait avant, donc il y a peut-être des contradictions, mais on a essayé d'être au plus proche de l'original.

_________________
_____Panzerkrieg a écrit :
_____ah la salle gousse de fion, j'ai cliqué trop vite, j'ai oublié ce que je voulais dire.
Revenir en haut Aller en bas
Malphas666
Balder
Malphas666


Messages : 915
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 29
Localisation : Lyon, France
Emploi/loisirs : Composition du Black le plus dépressif possible pour Idaaliur !

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeMer 12 Jan - 20:17

Voilà les paroles d'une de mes chansons (pour pas m'emmerder avec les droits d'auteur XD) effectuées en 5 min parce que je HAIS écrire des paroles.

Lightening Of A Forgotten Life – IDAALIUR


Now I can see the path again
My vision, my reality
The only one that made me live
for all these years
[Bridge]
See you again, here
feeling hatred again
My head is so light,
My heart is so bright now,
this light caresses me,
from the nastiest way
All those remembrances
are feeding my dreams
do you remember the time
when we once walked aside?
See you again, here
feeling hatred again
[Refrain]
Destroyed, disavowed again
by the time I once desired
All these years I felt alone
waiting for the moment
you would appear

…and the time we stood above the cliff
hearing the sound of our ending fate,
do you remember when we used to
make the stones collapse ?
Darkness around us,
above our slightened skulls
by the spilling morning sun
spiting the curse of our fate
by our shattered union
[Implorant]
I used to fight these bites
as hard as my will could go
but the stars of your shattered heart
used to attract me, upon a burning snow
…a burning snow.
[guitar lead]
Awaited over the years,
upon a cross that spread your seals,
my shadows recovered me and yet
your presence made me feel hatred
[Outro]
Son of the glory,
Waste of diseases
happiness cannot feed me.
Do you remember the time we spent,
fighting again our fate
our curse as our only weapon.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/idaaliur616
; ; ;
Trace dans les chiottes
; ; ;


Messages : 10968
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : Elsass-Lothringe/Saarland
Humeur : metal sucks
Emploi/loisirs : moe

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeLun 24 Jan - 22:24

Der Basilisk a écrit:
Je rajouterai que le black metal est parmi les seules musiques dont l'on se doit de savoir de quoi ça parle, il faut être un minimum impliqué dans la thématique d'une oeuvre, car l'auteur s'implique lui même très souvent (je ne parle pas de Cradle, mais de black metal véritable)

J'ai pas envie de lancer un débat à chaque mention négative de COF, mais franchement, je vois pas comment on peut nier le travail dans les paroles dans premiers albums...

Pour revenir au sujet :

A mon sens, on peut vraiment qualifier Xaphan de poète - c'est d'ailleurs plus basé sur les paroles que sur la musique, il n'y a qu'à voir le contraste entre la complexité des deux.

(nous savons tous ce que joue SV, de ce fait, je ne poste pas les paroles sans permission)
Revenir en haut Aller en bas
Nasilisk
Chef du premier d'espadrilles
Nasilisk


Messages : 11381
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Au fond de mes pompes
Humeur : aqueuse
Emploi/loisirs : emmerdeur à la guitare

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeLun 24 Jan - 22:28

Après tout, ça colle à la thématique, fais péter

_________________
Ceci n'est pas un administrateur
Revenir en haut Aller en bas
https://blackmetalfrance.forums-actifs.com
Lorgar
L'orgazmophÿl
Lorgar


Messages : 1142
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 34
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : ouvrier du batiment

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeLun 24 Jan - 22:31

Je suis alors peut être la seule personne écoutant du black depuis près de 10 ans sans comprendre les paroles (vu que c'est majoritairement des langues étrangères au français) et que pourtant je continue d'apprécier toujours autant.
Revenir en haut Aller en bas
; ; ;
Trace dans les chiottes
; ; ;


Messages : 10968
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : Elsass-Lothringe/Saarland
Humeur : metal sucks
Emploi/loisirs : moe

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeLun 24 Jan - 22:34

Ouais, enfin vu que ça peut créer des problèmes au forum si quelqu'un se plein (tu me diras que personne ne le fera, mais on ne contrôle pas non plus les nouveaux inscrits), j'ai préférer demander.

Les jours de Dieu sont comptés :

Les jours de dieu sont comptés et je vois
Nos horizons en cohortes obscures de démons
Qui se nourrissent au sépulcre de l’humanité
Gavant du subtil poison qui fait dire : je te bannis Yahvé

Toi, l’insulte, qui n’a jamais compté,
Toi, l’abject mensonge, tu as souillé nos panthéons
D’un flot de larmes et d’anathèmes inféconds
Prends garde si Babylone sévit...Jérusalem va brûler

« Il a voulu que son dieu foutit également. Il détache du ciel cette haïssable portion
de lui-même. On s’imagine peut être que c’est porté sur des rayons célestes,
au milieu du cortèges des anges que va apparaître cette sublime créature.
Pas un mot, c’est dans le sein d’une catin juive, au beau milieu d’une étable à cochons,
que s’annonce le seigneur qui vient sauver la terre ». (Marquis de Sade).

Les jours de dieu sont comptés, le chancre de l’humanité
Les jours de dieu sont comptés, l’horrible chose que vous prêchez

La fin du Christ a sonné et je crois que sa mémoire ,même morte, est digne de l’humiliation
Car nous avons la conscience noire du règne athée qui lave des souillures à la prosternation de l’agnelle crucifiée

Les jours de dieu sont comptés, le chancre de l’humanité
Les jours de dieu sont comptés, l’infect culte qui la repaît

Autrefois, dieu était gai comme un pinçon roucoulant sur son perchoir
Mais aujourd’hui l’arbre se rompt et je perçois son fils choir
Pas de pitié, pas de remords, ne vois tu pas qu’il est trop tard
Qu ‘il flanche ce charpentier bâtard sur son destin de quelques planches.


... et autres germes de pourriture :

La vase de ces marais, landaus noirs de la flétrissure
balancés par la main des juifs
et autres germes de pourriture
berce les mânes noyées des brebis sans sépulture
qui se dispersent lentement
comme des cendres dans l'azur

Tout au bout du chemin, les brebis étaient fatiguées
Pourtant elles n'avaient pas peur, rêvant juste
à un havre de paix
Dés lors, leurs pas s'éloignent et la notion de dieu
sous l'ultime lueur du ciel
Puis leurs corps si frêles s'enlisent dans son mome sein cruel

Leur soleil est mort, plus jamais d'étés,
que des nuits monotones
Le seul lien qui les empoigne à la piètre humanité
est cette nourriture d'automne
Cette terre ancestrale et païenne
d'où nous les avons chassés
Et leurs veines sur lesquelles au rasoir
nous avons tiré un trait...

En quête d'un gouffre noir, d'un endroit loin
qu'ils ne connaissaient pas
Un ailleurs de dieu où chaque colline,
chaque recoin est vierge de croix
et où le mot "sémite" à jamais sonnera creux comme dieu
Où chaque Vierge possède à la place du coeur
un énorme pieu


Sur les ruines et les cendres de Sion :

Israël s'était placé pour dominer les peuples
mais l'impie se souleva contre le bacille de passage
devenant celui à qui l'on crache au visage
Vous tous, sbires de l'idole du vide, recommencez
et venez donc pleurer sur les ruines de Sion
Je ne trouverai pas un sage parmi vous
Vos jours sont passés, vos projets sont anéantis

Les désirs de votre cœur...une infecte tumeur
qui prétend que la nuit est le jour,
Que la lumière est proche quand les ténèbres sont là
N'est-ce pas le Schéol que vous espériez tant
pour demeure ?
C'est dans les ténèbres que Magog dressera votre couche

Et je crierai au gouffre : c'est toi leur Père !
Et à la vermine : vous êtes leurs sœurs et leur mère
Votre espérance : où donc est-elle ?
Votre espérance , qui peut encore l'apercevoir ?
Jéhova ? Mais ce dieu est le père que l'Aryen abat
Il descendra vers les barreaux du séjour des morts
Quand vous irez ensemble reposer dans la poussière.


Après, qu'on adhère ou pas au message, faut quand même avouer que c'est bien branlé.
Revenir en haut Aller en bas
Nasilisk
Chef du premier d'espadrilles
Nasilisk


Messages : 11381
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 31
Localisation : Au fond de mes pompes
Humeur : aqueuse
Emploi/loisirs : emmerdeur à la guitare

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeLun 24 Jan - 22:39

Ah, ça c'est du texte !

_________________
Ceci n'est pas un administrateur
Revenir en haut Aller en bas
https://blackmetalfrance.forums-actifs.com
Invité
Invité




Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeSam 8 Déc - 4:00

Topic intéressant !

Quels sont vos paroles de morceaux préférés ? (un top 10 par exemple ou moins si vous n'avez que quelques références).

Merci d'avance, ça m'intéresse beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Dolorès
Nymphette
Dolorès


Messages : 2114
Date d'inscription : 15/02/2012
Age : 18
Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : Nymphette.

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeSam 8 Déc - 9:17

Waw, Vanaheim ou le mec qui déterre des topics dont je connaissais même pas l'existence.

J'ai pas vraiment de top 10. Mais pour moi y'a par exemple "Ciel Tragique" de Miserere Luminis.
Spoiler:
Sinon j'aime pas mal celles des Chants de Nihil. Style "Dame Silence" ou "Dissidence Décadente".
Revenir en haut Aller en bas
; ; ;
Trace dans les chiottes
; ; ;


Messages : 10968
Date d'inscription : 23/01/2011
Localisation : Elsass-Lothringe/Saarland
Humeur : metal sucks
Emploi/loisirs : moe

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeSam 8 Déc - 9:39

Celles de Drakonhail, Sale Freux, Peste noire et Diapsiquir de manière générale ; celles que Woods of infinity, pour ce que j'en ai compris, également.

J'ai honte de l'avouer, mais celles de Paracletus sont kewls, aussi.

Bon, sinon, a love story de WOI a un bon texte Paroles de textes 1986680400.
Revenir en haut Aller en bas
Orochi
Thor
Orochi


Messages : 12732
Date d'inscription : 19/09/2010
Humeur : ta gueule

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeSam 8 Déc - 10:44

Oh bah cool, j'avais jamais vu ça non plus.
Citation :


The street is my world
and the real world that Iive to deal with everyday,
Believe me.. if I start to murdering people
there'll be none of you left

(sample de Charles Manson)

Everything is going to deteriorate more and more!
They buy futures,
they sell futures where there's no future!
Everybody is preparing to thread one finger
into the ex-planet of God's ass
and then they taste it!

I am here with my nose in the earth
and I'm here from the beginning of times!

They cry and they needs help, but nobody is around
They are alone! They are the perfect sons of God!
There's nothing outside!
No illusions!

God likes to watch: he's a prankster!
he gives man instincts...
he gives this extraordinary gift
just for fun!

He fix the rules in opposition:
watch but don't touch,
touch but don't taste,
taste but don't swallow
and while you are jumping from one foot to the next
he is laughing!


Bellum Omnium Contra Omnes
Bis Vincit Qui Se Vincit in Victoria
Et Satan Ridet!
Omnia est malis est!
Et Satan Ridet!

(Satan): I am here with my nose in the earth
and I am here from the beginning of times!
I have cultivated every feelings men can try
My interest is for what men really desires and I never judged him
Because I never refused him!
Even if he is full of damned imperfections
I'm a men fanatic!
I'm an humanist!
The last of humanists!
Everything, everything is mine!
This is my time!
This is our time!

Panic flights to death
Death flights to the cosmo

Disgust and Rage de Aborym, ou comment s'en prendre à la société de consommation et du monde selon eux dégénérant par le satanisme. Y avait des caractères parasites que j'ai virés, pas sur que ce soit très exactement ça, flemme de sortir le livret. Après c'est infiniment mieux avec la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Ryfalgoth
Salengro Von Rienafoutr
Ryfalgoth


Messages : 9265
Date d'inscription : 29/08/2010
Age : 28
Localisation : Groville, Groland
Humeur : Grozours
Emploi/loisirs : J'sais pas

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeSam 8 Déc - 11:59

J'avais rêvé du Nord - Peste Noire

_________________
Citation :
Mes cons ont écrit
Le problème, c'est que Ryfalgogoth n'a pas la même vision de la vie ; la sienne, c'est s'asseoir sur son canapé, un Ricard aux lèvres, devant Télé foot'.
Ryfalgogole, poète, homme politique, religieux et philosophe, du XXIème siècle.
Putain, entre Basi' le troll, Bleak l'asocial impulsif déviant sayksuel guimauve refoulée, Ryfalgoth le demeuré fainéant, Milfhier qui aime pas Darkthrone, et Analdark qui se masturbe sur Ondskapt, vive not' staff de meyrdh.
Ryfalgoth vend son groupe, aux majors, pour se faire du fric facile, sur le dos des beumeux. Et c'est bien !
Les peintres sont des paresseux qui restent à glander à la fenêtre et baver sur les paysages, mais il peindra des tv.
Ouais, mais Vince, c'est le stade supérieur. Il est même trop paresseux pour manger.
Revenir en haut Aller en bas
Crusard
M. Viril
Crusard


Messages : 1957
Date d'inscription : 14/12/2011

Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitimeSam 8 Déc - 13:26



Les paroles de ce bordel
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Paroles de textes Empty
MessageSujet: Re: Paroles de textes   Paroles de textes I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Paroles de textes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Metal France :: ♦ Black Metal ♦ :: La Tour de Barad-Dûr-
Sauter vers: